12 choses à savoir avant d’installer un spa chez soi

12 choses à savoir avant d’installer un spa chez soi

juin 2, 2020 Non Par admin



istock 962126070

  • Trois grandes familles de spas

    Pour bien choisir son spa, il faut d’abord définir si on souhaite un spa thérapeutique, convivial ou ludique.Le spa thérapeutique se compose de sièges ergonomiques et d’un système d’hydrothérapie, adapté aux personnes ayant des douleurs musculaires et articulaires.Le spa convivial se compose de plusieurs sièges, la hauteur de l’eau peut s’adapter aux enfants. L’inconvénient est qu’il comporte peu de fonctionnalités.Le spa ludique est le plus vendu puisqu’il représente un mélange entre le spa convivial et le spa thérapeutique. Il se compose de plusieurs jets adaptés à la détente, il peut proposer des équipements complémentaires comme un système audio, l’aromathérapie…

  • Le spa doit être bien isolé

    Un spa bien isolé permet de ne pas voir la facture d’électricité augmenter. Effectivement, il est primordial de conserver la chaleur afin de réduire les coûts de chauffage. Vous pouvez choisir un système d’isolation Full foam (qui repose sur l’injection de mousse polyuréthane, entre la coque et l’habillage du spa) ou un système Thermo Guard (qui maîtrise la chaleur par une isolation faite de trois couches : fibre de verre, mousse polyuréthane et feuille d’aluminium).

  • Isolez son spa grâce à l’habillage

    Si l’habillage du spa permet de créer un espace esthétique très agréable, il est également très pratique pour l’isolation. On peut choisir du bois qui est fiable et solide, mais qui résiste mal aux régions humides, puisqu’il peut pourrir. Le composite lui, ne pourrit pas, mais peut se déformer ou se décolorer avec le temps.  

  • Le prix d’un spa

    Le tarif d’un spa varie selon vos besoins, le modèle que vous choisissez, sa taille, les matériaux… Vous pouvez choisir un spa gonflable à monter soi-même ou un équipement quasi professionnel intégré à votre terrasse. De la sorte, le prix varie entre 400 et 10 000 euros.

  • Le prix de l’entretien

    Prenez également en compte le prix de l’entretien d’un tel bassin. On estime qu’il faut 200 euros par an pour entretien un spa. Mais parfois, cette somme peut être déboursée… Mensuellement ! ©Pinterest

  • Pensez à l’emplacement

    Avant de se lancer dans l’achat d’un spa, réfléchissez à l’emplacement que vous allez choisir. Le sol ne doit pas être meuble, il doit pouvoir supporter plusieurs tonnes de pressions. Il ne faut pas confiner le bassin dans un recoin et s’il est encastré, 50 centimètres de dégagement doivent être accessibles. On privilégie un espace calme, à l’abri du voisinage.

  • Un bassin à entretenir

    Comme dans une piscine, l’eau du spa doit être entretenue régulièrement. Pour cela, on opte pour des produits adaptés : un désinfectant comme du chlore ou du brome. On l’utilise hebdomadairement ou quotidiennement, selon l’utilisation du spa. Selon la région dans laquelle vous vivez, un anti-calcaire ou anti-mousse peut également être nécessaire.Les professionnels recommandent de vérifier le pH de l’eau quotidiennement, afin qu’elle n’agresse ni la peau ni les yeux. De plus, il faut vidanger l’eau trimestriellement.

  • Spa d’intérieur et humidité

    Si vous optez pour un spa d’intérieur, attention à l’humidité ! Effectivement, la vapeur d’eau dégagée nécessite un système d’aération très efficace. Si ce n’est pas le cas, vous verrez très vite apparaître de la moisissure sur les murs. Si vous n’avez pas de VMC dans la pièce, il faudra installer un déshumidificateur. Dans cette pièce, privilégiez des matériaux imputrescibles comme de la faïence ou le carrelage.

  • Spa sous abri

    Si vous voulez installer un spa dans le jardin, mais que vous rêvez d’en profiter toute l’année, pourquoi ne pas le mettre sous abri ? C’est une très bonne solution, protégez votre spa avec un toit, l’eau sera moins polluée par les poussières, les feuilles et les insectes et elle gagnera quelques degrés. De plus, vous pouvez en profiter même lorsqu’il pleut ou qu’il vente. Pour cela, installez votre spa dans une véranda.

  • Quel type de spa ?

    Deux types de spas existent : les spas encastrés et ceux hors-sol. Les premiers vous demanderont des travaux coûteux et délicats mais offriront de nombreuses possibilités d’aménagement et d’options esthétiques.Les spas hors-sol sont posés au sol et certains modèles peuvent même être déplacés ! S’ils ont l’avantage d’être moins chers, ils auront pour inconvénient d’être plus fragiles.©Pinterest

  • Quel filtrage ?

    Vous devez également choisir un système de filtration de l’eau pour que celle-ci soit adaptée à la baignade d’un point de vue hygiène. On distingue notamment le filtre à cartouches, la filtration avant remplissage, ou encore la filtration en continu. ©Pinterest

  • Vérifier les garanties

    Pouvant être sujet à des pannes, il est important de vérifier les garanties et autres assistances proposées par le fabriquant à l’achat d’un spa. 
    ©Pinterest