Jardin potager : privilégiez les produits bio

Jardin potager : privilégiez les produits bio

mai 7, 2020 Non Par admin


A l’heure du réchauffement climatique et des ravages de la pollution, vous êtes de plus en plus nombreux à refuser l’utilisation des produits chimiques et à vous tourner vers le bio pour entretenir votre jardin. Mais comment protéger et faire pousser les fleurs et les légumes de manière naturelle et biologique ? La réponse dans cet article.

Fertiliser votre sol de manière naturelle

Avoir un jardin prolifique, tant sur les espèces florales que potagères, nécessite d’entretenir la richesse du sol en éléments organiques et minéraux.

Il existe de nombreux fertilisants biologiques, que vous pouvez retrouver dans la gamme des produits naturels Terra Fertilis pour le jardin. Ceux-ci peuvent être « universels », c’est-à-dire adaptés à une grande variété de cultures, ou plus « spécialisés », pour un type de plantation donné. Vous pouvez trouver par exemple des fertilisants spécifiques pour le potager, pour vos fleurs ou encore pour votre gazon. Ces fertilisants sont déclinés sous diverses formes : granulés, formules liquides, charbons, sticks etc… Ils permettent d’apporter au sol les nutriments majeurs nécessaires aux végétaux, selon la formule NPK (Azote – Phosphore – Potassium). Cette formule est précisée sur le conditionnement. Si vous lisez NPK 15-5-10, cela signifie que votre engrais contient 15% d’azote, 5% de phosphore et 10% de potassium. Chacun de ces nutriments a un rôle précis : l’azote aide à la croissance et à la photosynthèse, le phosphore favorise l’enracinement et le potassium augmente l’action de l’azote et protège la plante des maladies.

Vous pouvez également trouver du terreau bio. Selon la nature de la terre de votre jardin (sableuse, argileuse ou calcaire), ou si vous plantez vos végétaux en pot ou en bac, vous allez utiliser du terreau, véritable support de culture qui permet d’aérer la terre en lui permettant de mieux retenir l’eau, afin que les végétaux assimilent mieux les nutriments du sol. Le terreau est donc souvent essentiel.

Le terreau peut être enrichi de matières organiques. Mais la meilleure formule consiste à lui ajouter du compost, disponible en bio. Cela permet d’enrichir votre sol de matières organiques en décomposition, et donc de le nourrir de manière durable. Cette association terreau-compost à l’avantage d’attirer et de fixer les micro-organismes, les champignons et les vers de terre, qui font vivre le sol en l’aérant et en le nourrissant.

Enfin, la pratique du paillage contribue à fertiliser le sol. Il s’agit de recouvrir la surface de vos zones de culture avec des matières organiques végétales, afin de prévenir la pousse des mauvaises herbes. Cette technique permet de réguler la température du sol et d’empêcher l’évaporation de l’eau. En se décomposant, la matière organique pénètre dans le sol et le fertilise. Il existe une multitude de produits de paillage bio : paillis de lin, de chanvre, ou encore écorces d’essences diverses.

Des produits sains pour protéger vos plantations

Dans votre jardin, vos plantes sont exposées à diverses menaces qui peuvent du jour au lendemain anéantir vos efforts : insectes, petits mammifères ou encore maladies. Des produits bio peuvent vous aider à lutter contre ces menaces, de manière préventive ou curative. Vous trouverez ici la liste des intrants autorisés par le cahier des charges Agriculture Biologique.

La gamme des insecticides bio est vaste. Vous trouverez très facilement des produits anti-chenilles, des produits contre les limaces ou les fourmis, des vaporisateurs anti-pucerons, ou encore des produits très spécifiques contre la pyrale du buis, la piéride du chou ou le ver du poireau. Ces produits sont vendus prêts à l’emploi, ou sous forme de poudre à diluer.

La lutte contre les insectes est également possible à l’aide de pièges, qui fonctionnent avec des phéromones. Il s’agit d’attirer les insectes mâles avec une odeur habituellement secrétée par les femelles, puis de les piéger. Cette technique est 100% naturelle. La terre de diatomée est également un allié contre les rampants. C’est une poudre produite à partir de la diatomite, une roche siliceuse. Son pouvoir abrasif détruit tout insecte qui s’aventure dessus. La terre de diatomée fonctionne parfaitement au jardin, par exemple contre les limaces. Il suffit juste de penser à renouveler son application après une averse.

Les petits rongeurs (souris, rats, mulots, campagnols) font parfois des dégâts dans le jardin. Des produits phytosanitaires bio les attirent et les détruisent. Des boîtes sécurisées sont vendues avec ces produits pour ne les rendre accessibles qu’aux rongeurs, sans mettre en danger l’entourage.

Les maladies menacent elles aussi vos plantations. Contre les maladies cryptogamiques, causées par des champignons microscopiques, il existe des produits fongicides bio qui aident à lutter contre l’oïdium, la cloque du pêcher, le mildiou ou la fonte des semis. Sachez à ce propos qu’un produit tout simple est également très efficace contre les maladies fongiques : le bicarbonate de soude.

Enfin, les purins sont vendus tout prêts dans les commerces. Purin de prêle, purin d’ortie ou purin de consoude, ce sont des bio stimulants naturels qui aident à lutter contre toute sorte de maladie cryptogamiques.

Produits Bios Potager

Comment désherber bio ?

Le désherbage est une activité du jardinier qui se révèle souvent fastidieuse. Enlever les adventices est pourtant nécessaire. Les mauvaises herbes concurrencent vos plantations pour l’eau, la nourriture et la lumière, et entretiennent l’humidité au sol qui favorise l’arrivée des maladies cryptogamiques.

Pour lutter contre les mauvaises herbes, des herbicides bio sont disponibles sur le marché. Leurs substances actives sont d’origine végétale, et se retrouvent souvent dans la nature. Ils sont très efficaces contre les mauvaises herbes. Prêt à l’emploi en spray ou à diluer, ils font gagner du temps et de l’énergie au jardinier.

Le paillage est aussi une technique préventive d’apparition des mauvaises herbes. En formant une couche épaisse sur le sol, le paillis n’empêche pas la germination des adventices, mais celles-ci sont rapidement détruites car elles ne peuvent capter la lumière nécessaire à la photosynthèse. Vous l’avez vu plus haut, le paillis a d’autres atouts, et s’achète sous diverses formes.

Enfin, lorsque la mousse vous envahit, des produits anti mousse bio existent, fabriqués eux aussi à partir de substances naturelles.

Une toute dernière technique de grand-mère quand même avant de clore cet article : les mauvaises herbes détestent le mélange eau-vinaigre-sel… et l’eau de cuisson des pommes de terre !